Projet de petites communautés consacrées à la croissance

Auteur: Pierre-Alain Giffard

La croissance d’une église commence souvent par une petite communauté de croyants dédiés à l’évangélisation des sans-églises. Nous présentons ici un exemple de projet pour ce type de petites communautés.

LES PETITES COMMUNAUTÉS MISSIONNAIRES

1. DESCRIPTION DU PROJET

a) Nature et but

Le projet de ces petites communautés est de nature missionnaire. Il vise à instaurer progressivement, dans un lieu donné, de nouvelles communautés fraternelles et missionnaires qui ont pour vocation l’évangélisation des sans-églises, la formation de disciples et la mise sur pied d’activités qui répondent aux besoins du milieu.

b) Vision

La vision d’un tel projet est la multiplication de communautés de foi structurées pour impliquer les laïcs dans la mission et pour témoigner de l’amour de Dieu. Elles peuvent constituer, dans la mesure de leur développement, la base de nouvelles communautés paroissiales.

c) Culture

Les mots clefs qui résument la culture de ce projet sont les suivants : Mission – formation – compassion – maturité spirituelle – multiplication. La diffusion de ces valeurs doit faire partie d’un processus continue au sein des petites communautés afin d’y développer une culture missionnaire et une synergie d’engagement.

d) Originalité du projet

L’originalité de ces communautés vient du fait qu’elles font de l’évangélisation auprès des sans-églises une priorité et qu’il leur est proposé aux nouveaux convertis une série de parcours qui les conduits par étapes sur la voie de la maturité spirituelle. Ils seront aussi formés progressivement pour pouvoir utiliser leurs dons dans des activités missionnaires de l’église.

2. DÉMARRAGE DU PROJET ET CONTENU DES PARCOURS

Dans une première étape, un petit groupe de chrétien, doté d'un esprit missionnaire est formé à la vision de ces petites communautés et aux méthodes d’évangélisation des sans-églises (voir l’article Aider les membres de son église à évangéliser de personne à personne).

Les personnes qu’il évangélise sont invitées dans un premier parcours. Le premier parcours consiste en une (petite) série d'enseignements dans lequel est proclamé le kérygme; à savoir 1) L'amour de Dieu; 2) Les conséquences du péché; 3) Le salut en Jésus-Christ, mort et ressuscité; 4) L'appel à la conversion et au baptême; 5) L'accueil du Saint Esprit; 6) Le cheminement en église.

Le but de ce premier parcours est de faire faire un acte de foi aux personnes présentes. Il y est aussi proposé une discipline de base pour croître spirituellement (lecture quotidienne de la Bible, prières, association avec d'autres chrétiens, persévérance dans les parcours de formation proposés par la communauté). Il peut aussi être demandé aux membres de participer en groupe à des activités de renouvellement spirituel ainsi qu’à des activités pour aider les démunis et les malades. Ce parcours incitera aussi les participants à recevoir le baptême et/ou d'autres sacrements selon les pratiques particulières des églises.

Le deuxième parcours présente différentes approches d'évangélisation des sans-églises. Les participants peuvent être appelées à témoigner de leur conversion dans des activités du premier parcours. À la fin de ce deuxième parcours, ils s'engagent à évangéliser et à mieux témoigner du Christ par toute leur vie.

Le troisième parcours permet aux participants d’approfondir leur foi car ils y reçoivent un enseignement plus systématique et approfondi des différents aspects de leur foi. Pour les églises à caractère charismatique, il peut y avoir un enseignement sur les dons spirituels.

Le quatrième parcours vise à aider les participants à découvrir leurs dons, leurs intérêts et leurs disponibilités afin de pouvoir éventuellement s'engager dans une des activités de l'église à laquelle est reliée la petite communauté missionnaire. À la fin de ce parcours, il est proposé aux membres de s'engager pour un an dans une ou l’autre des activités de l’église.

Le cinquième parcours est plus pratique que théorique car les personnes s’impliquent dans une des activités missionnaires.  Ils y sont  formés dans l’action.  Son but est de faire faire l’expérience de Dieu dans l’engagement, de porter du fruit et d’évangéliser à travers une des activités de l’église.

Le sixième parcours vise à former au leadership des personnes qui semblent en avoir l'aptitude. Le contenu de ce parcours peut être à la fois théorique et pratique. Ceux qui l'on suivi avec succès peuvent s'engager durant un an comme leaders dans une des activités de l’église.

Le cheminement proposé aux nouveaux convertis comprend donc plusieurs parcours en séquence qui contribuent à la maturité spirituelle. La progression des parcours est présentée ci-dessous.

shot_634056663457656250

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Toutes les activités de l’église devraient avoir un but  missionnaire, c'est-à-dire que ceux et celles qui les réalisent devraient viser à évangéliser et à faire croître l'église à travers leur engagement particulier. Si par exemple des personnes se sont engagées à servir Dieu dans le ministère de la musique ou de la chorale, celles-ci devraient essayer de toucher les cœurs et d'amener au salut les personnes qui les écoutent. Il en est de même pour celles qui pourraient s’occuper de l’accueil, de l’aide auprès des pauvres, etc.

La personne qui démarre le processus de formation devra être capable d’animer et de coordonner l’ensemble des parcours. Ce n’est que dans un deuxième temps qu’elle pourra déléguer à d’autres l’animation des parcours après avoir découvert et formé des leaders/animateurs.

3. AUTRES ACTIVITÉS À METTRE EN PLACE

Outre les parcours de croissance les petites communautés mettront en place d’autres activités. Nous en décrivons ci-dessous quelques-unes :

· Formation et suivi des responsables.

· Activités de renouvellement et de croissance spirituelles des membres (prières, célébrations, adoration, retraites, etc.).

· Activités d’évangélisation.

· Activité de fraternisation.

· Accueil et suivi des nouveaux.

· Célébrations pour personnes en recherche.

· Parrainage / « coaching ».

· Activité de découverte des aspirations et des besoins du milieu.

· Catéchèses pour enfants.

· Rencontres en petits groupes (églises domestiques/églises de maison).

· Activités pour connaître les besoins et les aspirations du milieu (interne et externe).

· Activités de compassion pour répondre aux besoins de la communauté.

· Activités de compassion pour répondre aux besoins du milieu.

· Réalisation d’un site Internet de qualité.

· Activités d'évaluation et d'amélioration continue.

4. OREINTATIONS PASTORALE ET MISSIONNAIRES PARTICULIÈRES

Afin de favoriser leur développement les communautés adopteront certaines orientations pastorales et missionnaires :

· Constituer un réseau d'intercesseurs pour soutenir le projet.

· Rédiger un énoncé de mission clair et mémorisable qui fasse ressortir la vocation à l'évangélisation et à la croissance de la communauté.

· Choisir les activités en fonction de l’énoncé de mission.

· Communiquer la conviction que Dieu souhaite non seulement la croissance des membres (leur maturité spirituelle) mais aussi la croissance visible des communautés.

· Planifier, fixer des objectifs mesurables, suivre les progrès accomplis, évaluer et ajuster.

· Tenir compte des capacités et des disponibilités de chacun avant de lancer des activités.

· Approfondir la connaissance du milieu pour adapter les services aux besoins et aux aspirations des personnes qui s'y trouvent.

· Créer des célébrations vivantes et de qualité qui adaptent le style de louange aux différents groupes que l’on cherche à rejoindre et à interpeller.

· Mettre l’emphase sur l’accueil du Saint-Esprit et la pratique des dons spirituels (charismes).

· Créer des petits groupes par affinités spirituelles ou missionnaires.

· Garder l’équilibre entre les différentes fonctions de l’église : évangélisation, fraternisation, célébration, formation de disciples, engagement social.

· Concentrer ses efforts d’évangélisation sur les groupes les plus réceptifs.

· Fonctionner par petits groupes de maison.

· Utiliser un vocabulaire compréhensible par tous.

· Continuer à rechercher et à enseigner les facteurs qui favorisent la croissance des églises.

· Se donner des points de repère (mesurables) pour une culture de croissance équilibrée et saine.

5. PRÉVOIR CERTAINS RISQUES

La prévision des risques vise à mieux faire ressortir certains écueils possibles associés à un projet afin d’éviter certaines difficultés en cours de route. Dans le développement d’un projet, comme dans toute entreprise, certains risques peuvent particulièrement être associés à la recherche d’efficacité. Ainsi, dans la gestion et l’animation du projet des petites communautés missionnaires, il faudra veiller à ce que les membres ne soient jamais considérés comme de simples « outils » au service de la croissance mais bien comme des personnes. Certes, le souci de la croissance n’est pas mauvais en soi, au contraire, mais à celui-ci doit s’ajouter ceux de l'équilibre et de la santé.

Le développement du projet sera équilibré si l’on prend soin de mettre en œuvre les différentes fonctions de l’église (évangélisation, mais aussi célébration, fraternité, charité, formation des membres et des responsables et développement des ministères laïcs).

Le développement sera sain si les responsables sont en premier lieu au service des personnes plutôt qu’au service de la croissance organisationnelle proprement dite. Les responsables et les personnes impliquées dans les activités des communautés  missionnaires auront aussi à veiller à ne pas négliger leur santé ou leur vie familiale. Il leur faudra enfin s’assurer que la formation proposé dans les communautés amène bien les membres à une santé intégrale : spirituelle, psychologique et physique.

6. Plan de développement

Cette dernière partie présente une ébauche de plan d'action pour le démarrage des petites communautés missionnaires. La partie des tâches sera complétée au fur et à mesure avec l’aide de l’équipe de démarrage.

Étapes

Objectifs

Tâches

1.

Trouver des chrétiens qui feront partie d’une équipe de démarrage

· Présenter le projet des petites communautés dans son ou ses églises locales et demander s’il y a des personnes intéressées à participer à une équipe de démarrage. Prendre leurs noms et leurs numéros de téléphone.

· Choisir parmi les personnes intéressées celles qui feront partie de cette première équipe

2.

Présenter plus en détail la vision du projet

· Réunir l’équipe de démarrage et lui présenter le projet en détail et recevoir des commentaires.

· Ajuster le projet et le plan d’action

· Commencé à définir les tâches avec l’équipe de pilotage pour, petit à petit réaliser les objectifs.

3.

Faire participer l’équipe de démarrage à des activités de renouvellement spirituel (Séminaire dans l’Esprit, prières d’intercessions et de confessions, etc.)

 

4.

Constituer un réseau d’intercesseurs

 

5.

Constituer un premier site web sommaire permettant de diffuser les progrès du projet et de mieux communiquer avec l’équipe de démarrage

 

6.

Concevoir et rédiger un énoncé de mission mémorisable pour l’ensemble des petites communautés

 

7.

Former des membres de la première communauté à l’évangélisation des sans-églises

 

8.

Préparer le lancement officiel du projet

· Choix d’un nom peut-être différent pour le projet

· Logo

· Plaquette (ou dépliant) de présentation

· Affichettes

· Publications d’articles

· Réalisation d'une vidéo pour présenter le projet

9.

Lancer le projet

 

10.

Commencer les efforts d’évangélisation auprès des sans-églises

 

11.

Insérer les personnes évangélisées dans les parcours dans les communautés

· Création de célébrations pour personnes en recherche

12.

Étudier continuellement le milieu

· Tâcher de discerner les besoins et la réceptivité des sans-églises.

· Définir un groupe cible.

· Faire un sondage auprès des personnes du milieu notamment pour découvrir leurs objections face à la pratique religieuse.

13.

Choisir des critères et des mesures pour évaluer les activités

 

14.

Choisir de critères pour mesurer la maturité spirituelle des membres des communautés missionnaires

 

15.

Multiplier les communautés

 

16.

Évaluer les progrès accomplis

 

17.

Ajuster les activités selon les résultats de l’évaluation

 

ANNEXE : Orientations pastorales qui favorisent la croissance des communautés chrétiennes

1. Faire de la première annonce (l’évangélisation des sans-églises) la priorité pastorale;

2. Favoriser le renouveau spirituel des membres;

3. Former et impliquer les laïcs;

4. Formuler et communiquer une vision;

5. Définir des objectifs mesurables;

6. Planifier;

7. Acquérir une bonne connaissance du milieu;

8. Former des leaders laïcs;

9. Tâcher de répondre aux besoins du milieu;

10. Mettre sur pied une structure de petits groupes;

11. Impliquer les membres selon leurs dons et leurs talents;

12. Mobiliser et former l’ensemble des membres de l’église pour évangéliser;

13. Inviter les chrétiens à témoigner auprès de leurs proches;

14. Concentrer ses efforts sur les personnes réceptives;

15. Concevoir des célébrations dynamiques avec un style de musique contemporain;

16. Mettre sur pied des célébrations ou des groupes d’accueil pour les personnes en recherche;

17. Augmenter la capacité d’accueil et de parrainage des membres de l’église;

18. Augmenter l’enthousiasme et la ferveur des membres;

19. Adapter les structures matérielles de l’église à la mission;

20. Rechercher de façon continue ce qui contribue à la croissance des églises et former les responsables.