Découvrir la vision de Dieu pour votre église

Auteur: Rick Warren
Publié avec permission

Une des questions qu’on me pose très souvent est celle-ci : comment puis-je découvrir la vision de Dieu pour notre église ? Franchement, pas mal des visions que j’ai entendues de pasteurs ont plus à voir avec leur égo qu’avec la volonté de Dieu.

Permettez-moi de vous suggérer de chercher les réponses aux questions suivantes:

1. A quoi Dieu a-t-il appelé l’Église ? Quel est son but ? Pourquoi Dieu a-t-il créé l’Église ?

C’est la question de l’identité, du but de l'Église. Pourquoi sommes-nous là ? A Saddleback, nous y avons répondu de la façon suivante : Nous sommes ici pour accomplir les cinq objectifs éternels de l’Eglise. Ces cinq objectifs se trouvent dans les deux grands commandements de Jésus, aimez-vous les uns les autres et : allez, faites de toutes les nations des disciples… Jésus les a illustrés dans sa prière pour ses disciples où il résume son ministère terrestre en Jn 17. Paul explique ces cinq objectifs (Eph 4) et c'est l’église à Jérusalem qui en est le modèle (Act 2.) L’Eglise a été créée pour adorer Dieu, pour aimer, pour évangéliser, pour servir et pour éduquer. Le monde change constamment, mais les desseins de Dieu ne changent jamais. Ils sont le fondement de toute vision qui vient de Dieu.

2. Que fait Dieu dans le monde ?

Où va-t-il ? Où est le mouvement de son Esprit ? Que semble-t-il bénir aujourd’hui ? Découvrez dans quelle direction les vents souverains de Dieu soufflent et ajustez votre voile en conséquence. Au lieu de prier en disant: “Seigneur, bénis ce que je fais,” priez plutôt en disant : “Seigneur, aide-moi à faire ce que tu bénis.”

3. Où en est votre église ?

Évaluez votre église, avec ses forces et faiblesses, à la lumière des cinq objectifs.

4. Que faut-il faire en premier ?

La réponse à cette question dépend de vos circonstances particulières. Considérez l’arrière-plan, les responsables actuels… Diriger, c’est savoir où vous allez et être capable de persuader les gens de venir avec vous. Évidemment, si vous ne savez pas où vous allez, personne ne vous suivra ! Et avancez à petits pas.

5. Pourquoi allons-nous faire ceci ? Quelle est notre motivation ?

Ceci est extrêmement important. Le pourquoi détermine toujours le comment et le combien de temps. Diriger une église est difficile et si vous ne savez pas exactement quelle est votre motivation, vous finirez par abandonner dans les moments difficiles. A Saddleback, nous passons beaucoup de temps à expliquer aux nouveaux membres, dans les cours qu'ils suivent, pourquoi nous faisons tout ce que nous faisons dans notre église. Cela permet d’avoir des membres qui sont davantage engagés.

6. Quels sont les avantages d’aller dans cette direction ?

Il faut montrer les bénédictions (dans le choix de telle ou telle direction) et expliquer clairement les avantages personnels et émotionnels. Les gens aiment les projets qui représentent un défi, et qui ont du sens. Ils évitent ce qui n’a pas de sens. Quand vous leur montrez comment leur vie peut être différente et faire une différence, vous n’aurez plus de problèmes à les impliquer.

7. Que peuvent-ils faire ?

Dans une symphonie, chacun joue un rôle. Les notes seront différentes, mais l’ensemble sera magnifique. Les dirigeants efficaces apprennent comment monter aux gens leur contribution individuelle dans la symphonie d’ensemble. Encouragez les gens, faites-leur confiance.

8. Comment allons-nous nous y prendre exactement ?

Voici les pas que nous voulons faire ensemble. Une des valeurs les plus importantes à communiquer est l’importance de la coopération. Dans le corps de Christ nous sommes plus efficaces lorsque nous travaillons ensemble que lorsque nous travaillons individuellement chacun de notre côté.

Publié dans Minister’s Toolbox (www.pastors.com) et dans La boîte à outils (www.motiveparlessentiel.org).