COMMENT RÉDIGER UN PLAN DE CROISSANCE ECCLÉSIALE

Auteur: Pierre-Alain Giffard

Si vous êtes pasteur ou responsable d'église et que vous souhaitez voir votre communauté chrétienne se développer, la première étape est de bien saisir
les facteurs qui favorisent la croissance des églises. La deuxième étape, tout aussi importante, est de rédiger un plan de croissance ecclésiale.

Un plan de croissance ecclésiale décrit la manière dont les responsables souhaitent lancer et développer le projet de développement. C'est un résumé des actions et des moyens qu'ils comptent mettre en œuvre pour atteindre la croissance.

Le plan de croissance ecclésiale est rédigé tant pour un usage interne que pour un usage externe. En effet, sa rédaction est l'occasion de mettre ses idées au clair en les formalisant. C'est une aide à la conception et à la définition du projet. Il permet à toute l'équipe de partager la même vision et ainsi de garder le focus sur le but à atteindre. Le plan de croissance ecclésiale permet aussi de communiquer le projet à l’extérieur de la communauté chrétienne afin d'attirer des personnes de talent et de convaincre des bienfaiteurs.

Sa rédaction ne devrait pas être trop longue et et aboutir à un document léger (10 à 20 pages maximum).

Voici les différentes parties d'un plan de croissance ecclésiale:
  1. Le sommaire exécutif
  2. Les fondements du projet: Nature et but du projet - Vision - Buts - Valeurs et croyances - Structure juridique - Le leadership et les ressources humaines - Pasteur et équipe de direction - Employés - Ressources externes.
  3. Les activités pastorales et missionnaires
  4. L'analyse de l’environnement
  5. La stratégie pastorale
  6. La gestion des risques
  7. Le plan d’action
  8. Les prévisions financières
  9. Les appendices

1. Le sommaire exécutif


Le sommaire exécutif résume le projet en deux pages maximum, pour les partenaires financiers et partenaires stratégiques. Il devrait être rédigé en dernier, puisqu’il doit faire la synthèse de ce que l’on retrouve dans l’ensemble du document.

  • Nom du projet : _______________________
  • Pasteur : ________________________
  • Équipe de direction: ____________________
  • Adresse: _______________________________
  • Téléphone : ______________________
  • Courriel / Mail :_________________________
  • Activité principale : À titre d'exemple : Évangélisation et formation de disciples
  • But principal : À titre d'exemple : Être une église locale en croissance
  • Points forts : À titre d'exemple... Formation et expérience du pasteur; Qualifications des membres de l’équipe de direction; Connaissance approfondie des facteurs qui engendrent la croissance des églises locales; Appui du responsable local de votre dénomination chrétienne; etc.
  • Historique du projet
  • Groupe cible
  • Grandes lignes pastorales: À titre d'exemple:

    • Planification par objectifs de croissance intégrale (croissance quantitative et qualitative de l'église).
    • Implication de l'ensemble des membres dans l'évangélisation.
    • Concentration des efforts d'évangélisation sur le(s) groupe(s) le(s) plus réceptif(s) du milieu où est implantée l'église.
    • Création de pastorales/ministères prises en charge par des responsables laïcs.
    • Assurer une formation et un suivi pour les leaders laïcs.
    • Mise en place de parcours conduisant les membres de l'église à la maturité spirituelle.
    • Évaluations annuelles des activités de l'église en vue de l'amélioration continue.
    • Adaptation des activités aux aspirations culturelles et aux besoins du milieu où est implantée l'église.
    • Création d'une structure de petits groupes apte à former des disciples et à impliquer les laïcs.
  • Avantages du projet : Avantages par rapport au mode usuel de fonctionnement des églises gérées de façon traditionnelle; mode de fonctionnement qui résulte souvent, dans la société et la culture actuelle, en la décroissance de la communauté chrétienne.
  • Besoins financiers : Expliquer sommairement combien d’argent a été investi jusqu’à date; quelles sont les montants nécessaires présentement, à quoi servira les montants reçus: salaires, location de locaux, achats de matériel, etc.; quelles sont les sources financières.

2. Les fondements du projet
  • Nature et but du projet : À titre d'exemple : Ce projet est de nature missionnaire. Il a pour but 1) de découvrir les facteurs qui favorisent la croissance d'une église; 2) d’appliquer ces principes et; 3) de les enseigner.
  • Vision : À titre d'exemple : Notre vision est d’être une église locale en croissance qui conduit ses membres vers la maturité spirituelle, à savoir: l'acquisition des vertus naturelles et surnaturelles, la pratique de l'évangélisation et des dons spirituels, l'engagement dans des parcours de croissance, l'engagement dans des ministères d'église, etc.
  • Valeurs et croyances : À titre d'exemple : Nous croyons aux valeurs suivantes : Esprit missionnaire – Foi – Amour – Intégrité – Compétence. La promotion de ces valeurs sera partie intégrante d’un processus structuré et continu au sein de l'église afin d’y développer une culture missionnaire et une synergie d’engagement. Parmi les autres valeurs essentielles au projet sont : La recherche sans ambiguïté de croissance ecclésiale et d’efficacité pastorale; la recherche de qualité et d’équilibre.
  • Structure juridique : À compléter

3. Le leadership et les ressources humaines
  • Équipe de direction : Inscrire les noms, titres, compétences, points forts et expériences des personnes faisant partie de l'équipe de direction.
  • Employés : Inscrire les noms, titres, compétences, points forts et expériences des employés.
  • Ressources externes : Inscrire les noms, titres, compétences, points forts et expériences des personnes faisant partie des ressources externes (Conseillés, coachs, comptables, alliances , partenariat, réseau)

4. Les activités pastorales et missionnaires

Pour réaliser sa mission l'église aura à mettre en place certaines activités. Nous en décrivons ci-dessous quelques unes à titre d'exemple.
  • Activités d’évangélisation
  • Célébrations pour personnes en recherche
  • Accueil et suivi des nouveaux
  • Parrainage
  • Activités de renouveau spirituel et de croissance des membres
    • célébrations sacramentelles
    • célébrations de louange et d'intercession
    • adoration
    • confessions
    • formation biblique
    • séminaires de la vie dans l'Esprit
    • formation à l'exercice des charismes
  • Formation en évangélisation
  • Parcours en vue de conduire les membres vers la maturité chrétienne
  • Rencontres en petits groupes (cellules/églises domestiques/églises de maison)
  • Activités pour connaître les besoins et les aspirations du milieu (interne et externe)
  • Discernement des dons des membres pour les impliquer dans des ministères laïcs
  • Formation de responsables (ministres) laïcs
  • Mise en place de ministères laïcs pour répondre aux besoins sociaux ad extra (externes à la communauté)
  • Mise en place de ministères laïcs pour répondre aux besoins sociaux ad intra (internes la communauté)
  • Activité de fraternisation
  • Recherche continue sur la croissance des églises
  • Formation continue des responsables
  • Activités de discernement et de planification pour les responsables
  • Réalisation d’un site Internet de qualité professionnelle
  • Enseignement sur la croissance des églises dans d'autres églises locales et dans des centres de formation.

La suite de cet article se trouve dans le livre : GIFFARD, Pierre-Alain, La croissance de l’Église : outils et réflexions pour dynamiser nos paroisses, Nouan-le-Fuselier, Éditions des Béatitudes, 2012.

97828402442953