Six habitudes d’un leader visionnaire

Dans son livre The Effective Executive (Le dirigeant efficace), Peter Drucker, sommité mondiale en management, présente six habitudes des leaders visionnaires :

1. Ayez une vision claire

  • Commencez par développer une vision à long terme. Voyez plus clair, plus loin et plus haut que les autres n’ont su voir.
  • La communication encourage l’engagement. Partagez votre vision lors des réunions de comité, de l’estrade et dans les conversations en particulier.
  • Une vision rend une église attrayante. Quand une église partage une même vision, l’enthousiasme et l’effervescence sont perceptibles partout.
  • La vision amène l’église au-delà de l’entretien et du maintien des acquis en dynamisant ses activités.

2. Influencez ceux qui ont de l’influence

Reconnaissez et utilisez vos points forts en tant que leader. Un leader qui est attaché aux relations dans l’église est un facteur d’unité et contribue à encourager de bons rapports entre les gens. Un leader orienté sur la réalisation de projets saura élaborer des objectifs qui contribueront à la réalisation d’un rêve. Un pasteur avisé saura apprécier ces deux types de personnes d’influence à leur juste valeur.

Un pasteur ou un leader laïc peut exercer une influence de diverses façons :

  • Une vision claire — Elmer Town a dit : « Quand les gens adoptent votre vision, ils adoptent votre leadership ».
  • La crédibilité — Faites ce que vous dites que vous allez faire.
  • L’assurance — Soyez rempli de foi et d’espérance.
  • Le caractère — Enseignez le service par votre propre façon de servir.
  • L’engagement — Soyez le plus engagé et consacré.
  • Le courage — La foi prend des risques.

3. Développez une équipe gagnante

Une équipe est capable d’accomplir bien plus qu’un individu. C’est ce que l’on appelle la synergie : chacun contribue par ses dons uniques à la réalisation de l’oeuvre de Dieu. Le leader visionnaire saura réunir les membres en équipes en les investissant de l’autorité nécessaire pour exercer ensemble leur ministère : les laïcs ne demandent qu’à passer aux actes.

4. Privilégiez toujours la personne

La personne — l’individu — est au coeur de la raison d’être de l’Église. Chérissez les gens ; riez et pleurez avec eux. Écoutez-les vous dire leurs craintes, leurs échecs et leurs sentiments. Acceptez leurs encouragements et réjouissez-vous de leur potentiel. Souvenez-vous que le Sauveur a créé l’Église pour eux.

5. Les attitudes sont vraiment importantes

La plupart des leaders ont un état d’esprit, une attitude qui leur est propre. Appelez-la une attitude positive, la passion, ou la foi ; le fait est qu’ils croient que Dieu veut les aider à accomplir quelque chose d’impossible. Toute église désirant connaître une croissance explosive doit avoir quelqu’un dans l’équipe de ceux qui la dirigent qui croit et communique une attitude qui s’attend à voir et vivre des miracles.

6. N’abandonnez jamais

Quand les temps sont durs, avec l’aide de Christ, ce sont les durs qui… durent ! Les difficultés nous communiquent la force de monter plus haut, de devenir ce pour quoi Dieu nous a créés. Dieu a placé en nous des ressources que nous ne découvrirons qu’à travers les luttes et les combats. La force, tant physique que spirituelle, est le produit d’une lutte et d’un effort. C’est pour cela qu’il est si important de ne jamais abandonner.

Paru dans enrichment journal (http://enrichmentjournal.ag.org) et dans Ressources spirituelles, n.10, Automne 2004.

Adapté de l’article de Dale Galloway, « Six Habits of a Visionary Leader » paru dans Leading With Vision, Beeson Leadeship Series, Beacon Hill Press, Kansas City, Mo © 1998.